Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs

regret !!!!!

Aller en bas

regret !!!!!

Message  l'ombre le Lun 29 Juin - 11:48

Conques-Villemoustaussou couronné
1 re SERIE, finale. Conques-Vilemoustaussou 3 ? Castelnau-Rivière Basse 3, l’ECV vainqueur 5 tirs au but à 4. Succès de l’ECV au bout du suspense, mais mérité.

D ès l’engagement, les gars d’Armagnac-Bigorre font donner leurs avants et confirment leur carte de visite. Derrière la mêlée, Louvet se fait contrer. Castelnau pousse et met les « rouge et vert» sur le reculoir. Bonnamy rate une première pénalité (8 e ). Conques-Villemoustaussou décide alors d’envoyer du jeu et les lignes arrière crèvent l’écran : Gonthier est arrêté dans les 22 m. En suivant, Louvet joue un coup-franc pour lui même et file à l’essai : les Audois lèvent déjà les bras lorsqu’un défenseur lui fait échapper le cuir, au moment d’aplatir (13 e ). L’arbitre refuse normalement l’essai. Mais, dominateurs, les riverains de l’Orbiel obtiennent une pénalité que Montsarrat n’arrive pas à conclure (14 e ). L’expulsion (carton jaune) de Cantier va-t-elle handicaper les Audois ? Non. Ceux-ci donnent du rythme et du volume au jeu et Ortiz accélère sur 20 m, feinte la passe, mais est stoppé quand même (18 e ). L’ECV obtient une nouvelle pénalité qui ne passe pas non plus (19 e ). En fait, Montsarrat s’est blessé sur la première et quitte même définitivement le terrain (29 e ). Coup dur pour l’ECV. Darly prend le relais, mais échoue lui aussi des 22 à gauche (37 e ) et de 45 m (40+1 e ). Entre temps, l’arbitre a accordé un temps mort de 3 minutes, eu égard la chaleur, et Ortiz a écopé d’un carton blanc. Les gars de la Vallée de Carcassonne sont à 13 contre 15, mais pour une courte durée, car l’ouvreur adverse Bonnamy écope lui aussi d’un jaune. Vingt minutes plus tard, c’est Soufflet qui se voit lui aussi attribuer un blanc. La mi-temps intervient sur un score nul et vierge.
Domination audoise
A la reprise, Saïdi écope d’un carton blanc à son tour et Bonnamy, l’ouvreur de Castelnau, transforme (0-3, 44 e ). Les Audois vont alors monter en puissance par leurs lignes arrière, où Gonthier réalise une série de percussions dans l’intervalle qui font reculer les gars d’Armagnac-Bigorre. Il est arrêté à deux ou trois reprises près de la ligne d’essai. Sur un débordement côté gauche, l’arbitre lui refuse même l’essai pour un passage en touche. Pendant trente minutes, l’ECV ne laisse qu’une seule fois un peu d’espace à l’USCM. Mais Darly tremble et rate une pénalité des 22 m face (52 e ). Son alter ego manque également aux 25 m (64 e ). Le score n’évolue pas et le tournant du match sera lorsque les gars de l’ECV obtiennent une pénalité à 15 m des poteaux et préfèrent ouvrir que tenter la pénalité. Derrière, Louvet tente le drop et se fait contrer. Sans conséquence heureusement. Après un nouveau temps mort, l’humeur offensive de l’ECV n’a pas baissé. Lionel Bertranne, le Haut-Pyrénéen, tente une échappée solitaire, mais est stoppé là aussi. Finalement, Louvet égalise sur une pénalité sous les poteaux (3-3, 67 e ). Les Languedociens poussent encore. Pagès, leur demi de mêlée, tente de passer côté droit, mais est arrêté irrégulièrement. L’arbitre siffle la pénalité mais la retourne pour contestation audoi se. Et Pagès est touché au genou gauche. Il débutera la prolongation, car prolongation il faut, mais sortira après quelques minutes. Le 2 e ligne Bassan, agressé dans le dos de l’arbitre et touché au cuir chevelu, quitte également le terrain. Les H aut-Pyrénéens en profitent pour donner par leurs avants, mais l’ECV s’arc-boute et tient bon. C’est la fatidique séance de tirs au but. Les cinq tireurs audois transforment leur coup de pied, face aux poteaux, sur la ligne des 22 m. Les tireurs adverses également, sauf le dernier, Latrille, le capitaine. Les « vert et rouge» exultent. Leur victoire est logique sur l’ensemble de la rencontre, même si leurs phases de domination auraient pu leur sourire plus tôt avec davantage de discipline et de lucidité sur les options de jeu. L’essentiel est sauf.
R. Lemoine BLAGNAC. Au stade Ernest-Argelès, l’entente Conques-Villemoustaussou bat l’US Castelnau-en-Madiranais 5 tirs au but à 4. Mi-temps : 0-0. Fin du temps réglementaire : 3-3. Fin de la prolongation : 3-3. Arbitrage de M. Monteux (Drôme-Ardèche) assisté de MM. Dedieu, Parrini et Laborde (Midi-Pyrénées).
Directeur de match : M. Crouzery (Midi-Pyrénées). Temps très chaud, 1 200 spectateurs.
Pour l’ECV : 1 pénalité de Louvet (67) ; 5 tirs au but de Louvet, Gonthier, Darly, Moya et Chaboud.
Pour Castelnau : 1 pénalité de Bonnamy (44) ; 4 tirs au but de Bonnamy, Casson, Tarau et Umart.
Cartons jaunes : à l’ECV, Cantier (16) ; à Castelnau, Bonnamy (29).
Cartons blancs : à l’ECV, Ortiz (27) et Saïdi (43) ; à Castelnau, Soufflet (38).
ECV : Ruiz (cap.), Cantier, Rajol, Bassan, Lauouvea, Ortiz, Mongereau, Danjard, (m) Pages, (o) Louvet, Gonthier, Darly, Chaboud, Raynaud, Montsarrat ; Saïdi, Tiercinier, Pineda, Peyre, Focone, Moya, Dunyach.
CASTELNAU : Cocchoila, J.-M. Arroyo, Soufflet, Fontan, Turon, Mengelle, Latrille (cap.), L. Bertranne, (m) Arroyo, (o) Bonnamy, Tarau, Artus, Caubet, Dutour, Casson ; Castaing, Uhart, El Bouayadi, J. Bertranne, Fontagnere, Chisne, Ferburghi.
avatar
l'ombre
mini poussin
mini poussin

Messages : 14
Date d'inscription : 15/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum